23/02/2005

GRRRRRRRRRR

 

Cette journée est un assemblage grotesque de pasdouéattitude (comme dirais Bab's), de padbol, de chance de cocu et de grognements version louve en rogne… Une merveille quoi >.>

 

Ce matin je me lève (à l'heure en plus *aurais du se douter que quelque chose allait clocher rien qu'avec ce détail en fait*) et tout en attendant que Shenlong se décide à ouvrir ma messageriie je m'habille…. Rien d'anormal jusque là… Sauf que je sais pas ce qui s'est passé mais voir mes messages et faire le tour des blogs m'a mis trois fois plus de temps que d'habitude >.> Résultat, à un moment je zieute l'heure pour savoir combien de temps y me reste pour déjeuner et préparer mon sandwich de midi.

 

BAH Y ME RESTAIT RIEN DU TOUT ! Ca faisait cinq minutes que j'aurais du être parti >.>

 

J'enfile ma veste et je mets Shenlong dans sa sacoche sans l'éteindre (ça prends trop de temps) en 2-4-6 *aime les connexions sans fil ça fait perdre moins de temps* je chope mon sac à dos et mes clefs, je vire plus ou moins délicatement le chien qui voulait me dire bonjour (pardon Popeye mais j'étais pressée >.>) je sors et referme la porte à clef.

 

Au même moment j'entends la sonnerie de la gare annonçant l'arrivée du train.

 

Et c'est là que vous appréciez d'habiter à deux pas de la gare. Un bon ptit sprint et j'étais dans mon train  (sans rien dans le ventre et sans repas de midi)

 

Evidemment ça s'arrête pas là, ça aurait été trop beau.  >.> Arrivée à la gare de Valence je traverse le hall et là y'a un taré pressé qui me fonce dedans >.< Il ne pouvait pas dévier de deux centimètres non bien sur ! Surtout que le hall de la gare était pratiquement vide ! Mais c'était tellement plus rigolo de m'envoyer par terre ! *a mal à la cheville maintenant >.<*

 

Tout ça pour rien en plus, son train il est parti que cinq minutes après, je le sais j'ai vu dans lequel il est monté en le fusillant du regard et en euuuh lui faisant part de ce que je pensais (nan mais ça va pas la tête spèce de taré !!!) et Mossieur le train n'a pas bouger avant cinq minutes >.<

 

Ensuite je vais prendre mon car *n'a qu'une petite demi heure d'attente entre le train et le car*. Mais j'étais dans les choux comme tous les matins et donc je commence à somnoler *peut pas s'empêcher de somnoler ou s'endormir dans les trains-bus-voitures-métros*

 

Et à un moment je papillonne des paupières histoire de pas m'endormir complètement… bah ça m'a permit de voir un type commencer à descendre du car….

 

Particularité du bonhomme ?

 

On descend au même arrêt tous les matins  >.> Un peu plus et je me retrouvais à Romans moua…. C'est-à-dire à une demi heure de mon lieu de stage….

 

En plus de ça, mon patron de stage était d'une humeur de chien… et le faisait savoir >.> J'aime pas les gens qui hurlent sur tout le monde pour tout les motifs possibles et inimaginables pendant des heures sans pitié aucune pour les tympans des pauvres stagiaires sans défense qui serrent les dents pour pas leur hurler de se la fermer et d'aller se boire un lait-miel *influence Lostienne*

 

Plus une cochonnerie de formule de calcul qui me résiste. Trop d'argument dans ma fonction de condition…. Moi je veux bien mais je peux PAS en mettre moins ! Alors je fais quoi hein ??? Ben je me prends la tête et tord cette foutue formule dans tous les sens pour tenter de la simplifier voila ce que je fais >.>

 

J'ai mis trois heures et demi à en venir à bout de cette connerie ! Trois heures et demi !

 

Ce que vous venez de lire a été écrit à midi. Et… croyez moi ou  non, mais cette matinée a en fait été merveilleuse comparée à mon aprem

 

Pour faire court

 

JE HAIS MON PATRON DE STAGE !!!!!!!! >.<

 

Pour faire long

 

J'ai passé à peu prêt une heure dans son bureau et il a du remettre en cause la moitié de ce que j'ai fait jusque là alors qu'on se voit tout les jours pour mettre les choses au point et bien vérifier qu'on est sur la même longueur d'onde, Mossieur, à une semaine de la fin du stage trouve une liste de trucs à critiquer aussi longue que la liste du papa noël !

 

Mais le pire c'est qu'il me prenait pour une conne !! Une bonne vraie petite conne de chez petite conne !

 

A un moment, histoire de calmer le jeu et qu'on finisse pas par en venir aux poings, je lui ai fourrer sous le nez le tableau qui nous a servi de brouillon pour que je fasse le tableau sur excel et je lui ai demandé en montrant chaque colonne et chaque chiffre concernés.

 

Moi : Si vous aviez utilisé ce tableau. C'est donc "ce" chiffre que vous auriez mis "là" ?

Lui : Oui !

 

Même pas deux secondes après y se contredit !! Alors moi je lui dis.

 

Moi : Mais vous venez de me dire que c'était CE chiffre que vous auriez utilisé.

Lui : J'ai sûrement pas dis ça !

Moi : Mais enfin ! Je vous l'ai même montré et vous m'avez dit oui !

Lui : Oui mais j'ai pas regardé.

 

… >.<

 

Moi : Ben fallait pas répondre oui dans ce cas !!!!!

 

Et il avait l'air pas ravi que je me permette de lui répondre bien sur ! Mais rien à foutre oh !!! J'allais pas me laisser faire non plus ! Alors ses regards pas contents face à la rebelle que j'étais, il a put se les mettre là où je pense !

 

Et ça a été ça pendant une heure !! Heureusement après il a fallu que je parte si je voulais pas manquer mon bus ! 

 

Une heure après j'avais toujours envie de sauter à la gorge du premier imprudent qui se pointerait à m'adresser la parole. >.<

 

JE DETESTE QU'ON ME PRENNE POUR UNE CONNE !!!!!


17:35 Écrit par Heera | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

è__é oh, comme je te comprends, oh, comme je te comprends !!!
ça arrête pas de m'arriver ces conneries !!! è__é
alors je dis : liguons-nous pour la mort des patrons !
à mort les patrons !!! >___< A MORT

Écrit par : Zif' | 24/02/2005

Les commentaires sont fermés.