09/06/2005

Deuxième poème de l'arc

POURFENDEUR DE CAUCHEMAR

Je suis né sous le soleil

Entouré par les champs de blé

Je ris aux éclats

Sous le regard ahuri de mes frères et sœurs

Je grandi

Curieux, joueur, infatiguable, insatiable d’amour

Je prenais mes forces au cœur même de la vie

Entouré de mes compagnons et de ma famille

Au fond d’une caverne, une voie grava des paroles en moi

Celui que je deviendrais, ce que serais mon destin

Je n’ étais sur de rien ; Mirage ou présage ?

Je décidais de suivre mon cœur

Besace sur l’épaule, je parti découvrir le monde

Amour pour haine

Respect pour mépris

Mensonges contre promesses

Destruction contre construction

Et toujours des liens complexes

Indéfinissables

Le destin gravé en moi se précisait

Je m’éveillais à lui, nous ne faisions plus qu’un

Pour voir un cercle parfait et éternel

Je suis le pourfendeur de cauchemars


19:05 Écrit par Heera | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.